Notre vision

 
Différentes tendances sociales, économiques et technologiques font qu’il est de plus en plus difficile de lutter à la fois contre l’insécurité objective et contre le sentiment subjectif d’insécurité. Il est évident qu’il faut une approche intégrale de la sécurité et une collaboration intégrée et coordonnée entre les différents acteurs de la sécurité. Tant au niveau de la politique qu’au niveau des parties prenantes privées et publiques.
 
L’Association des centrales d’alarme (ACA), l’organisme professionnel des centrales d’alarme agréées, a la volonté de mobiliser son savoir-faire unique et d’exploiter les avancées technologiques pour contribuer activement à la sécurité intégrale. 
 
En effet, la centrale de l’avenir est une « centrale d’events » qui traitera un large éventail d’alertes et sera capable de gérer proactivement des événements et des situations. La centrale d’alarme est le lieu par excellence où peuvent être concentrées en un seul endroit toutes les données pertinentes – alarmes, mais aussi images, sons et lieux. Les membres de l’ACA sont donc idéalement placés pour analyser ces données, mobiliser les intervenants adéquats et aider ceux-ci à prendre de meilleures décisions. 
 
L’ACA veut s’investir en priorité dans des domaines dans lesquels elle peut créer un win-win avec d’autres acteurs en matière de sécurité intégrale, à savoir :
 
  • Cambriolage et vol
  • Incendie et sécurité des bâtiments
  • Criminalité violente, incivilités et dépôts clandestins
  • Contrôle d’accès à distance sur le domaine public
  • Mobilité
 
Le secteur veut s’engager à être un partenaire à part entière et chercher à se rapprocher d’autres intervenants de la sécurité intégrale. L’ACA veut être à la pointe de l’innovation à cet égard et contribuer activement à l’élaboration et à l’évaluation des politiques. Afin de créer une vision reposant suffisamment sur des réalités de terrain, le secteur veut mettre sur pied des projets pilotes au niveau des administrations locales, des zones de police et des zones d’incendie. L’ACA invite les parties prenantes à entamer un dialogue.

 

 

Le document complet, se trouve ici